Challenge AZ, La Belgique

L comme… « Landbouwer » ou Laboureur : mes fermiers flamands

D’après les dictionnaires néerlandais-français récents que l’on trouve en ligne, le mot landbouwer signifie agriculteur ; d’après les dictionnaires plus anciens (comme celui-ci ou celui-là ), il est un synonyme de boer – c’est-à-dire paysan, fermier, laboureur.

C’est un mot qui revient plus que souvent dans mon ascendance flamande, pour ne pas dire qu’il est systématique !

Bien sûr, on trouve aussi de nombreux cultivateurs et de nombreux journaliers dans mes branches wallonnes du Brabant wallon et du Hainaut ; mais ces branches comptent aussi, en parallèle, un grand nombre d’artisans : j’ai pas mal de tisserands du côté de Braine-l’Alleud et à Glabais ; plusieurs lignées de maréchaux-ferrants et ferronniers à Baulers, Vieux-Genappe, Baisy-Thy et Cuesmes ; plusieurs familles de maçons à Peissant et à Glabais ; une lignée de couvreurs en paille (CHARLIER !) à Vieux-Genappe ; des bouchers, comme on l’a vu, à Ohain et Plancenoit ; des cloutiers à Anderlues ; de nombreux tailleurs et tailleuses, de même que couturières (tous wallons !) ; pas mal de cordonniers ; quelques sabotiers ; charpentiers ; chapeliers ; et un maître brasseur à Mons !

Mes branches flamandes sont loin de compter une telle variété de métiers. Je viens à peine de les commencer et il me reste encore probablement beaucoup à découvrir les concernant, mais c’est d’ores et déjà frappant : elles sont massivement paysannes. À de rares exceptions près (j’ai 1 menuisier !), dans l’état actuel de mes recherches, mes ancêtres de Flandre sont tous fermiers !

Cette disparité dans mon arbre est-elle représentative de la situation économique et sociale de la Belgique à ces époques ? Peut-elle expliquer ce phénomène migratoire du nord vers le sud que je constate à peu près à toutes les époques – et qui n’a apparemment pas son pendant en sens inverse ? À vue de nez, on dirait bien…

Mais il me faudra creuser encore pour confirmer – ou démentir – mes premières impressions… Et apprendre des tas de choses sûrement très intéressantes sur ces fermiers flamands !

Laboureur et planteuse de pommes de terre, Vincent Van Gogh, 1884 (Domaine public)

Pour laisser une trace, c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s