Actes insolites, Challenge AZ

E comme… Égyptienne vagabonde – un acte insolite

C’est dans le tout premier registre paroissial de Baulers, à la toute première page, le 21 juillet 1611 :

Le curé de la paroisse explique qu’il a baptisé « une fille quy eut nom Elizabeth, dont la mère estoit une des Egiptiennes vagabondes laquelle se disoit legitimement marriee et natif de la Duchez de Juliers mais de mère Egiptienne. Laqe mère s’appelloit Magdalaine ».

Je savais que le mot Égyptien était utilisé autrefois pour désigner ceux qu’on a appelés ensuite Bohémiens, entre autres nombreuses appellations : la belle Esméralda d’Hugo n’est-elle pas surnommée « l’Égyptienne » ? Et les mots Gitan et Gipsy ne sont-ils pas des déformations du mot Égyptien  ?

Mais il y a une différence entre savoir une chose et la lire de ses yeux dans un document authentique, tout droit sorti de la nuit des temps !

Cet acte est insolite à plus d’un titre.

D’abord, parce qu’il est inhabituel : je n’ai rencontré aucun autre acte, nulle part ailleurs, qui fasse référence à des Égyptiens vagabonds ou à des Bohémiens.

Ensuite, parce qu’il est incomplet : il ne contient ni l’identité du père, ni aucun patronyme ; pas même le prénom du parrain. Tout juste deux prénoms : celui de la mère, Magdalaine, et celui de la marraine qui est aussi celui de l’enfant : Elizabeth. D’après ce que je parviens à déchiffrer de cette écriture ancienne, la marraine a servi d’intermédiaire et le curé a trouvé son « truchemant » « des plus suffisant ». Il n’a pas eu connaissance de son nom de famille, pas plus que de celui du père.

Registre paroissial de Baulers
Archives de l’ État en Belgique, search.arch.be

Enfin, cette prétendue Égyptienne se trouve à des kilomètres du Duché dont elle est native, qui se trouve en Rhénanie… Que faisait-elle là, à Baulers, un tout petit village de l’actuel Brabant wallon ?

Une rapide recherche nous apprend qu’à cette date, le Duché de Juliers est alors en pleine guerre de succession, tandis que la ville de Juliers se remet à peine du siège qu’elle a subi l’année précédente, en 1610.

Le siège de Juliers, du 28 juillet au 2 septembre 1610
Bibliothèque nationale de France, gallica.bnf.fr

Voilà un début d’explication…

Dans tous les cas, si vous recherchez l’une de vos ancêtres nommée Elizabeth, fille de Magdalaine, ou peut-être Magdalena, censée être née du côté de Juliers (Jülich, en allemand) vers 1611… Sachez qu’elle est peut-être ici

Une petite remarque : vous aurez peut-être noté l’usage du français dans cet acte qui remonte au tout début du XVIIe siècle. Un français qui est sensiblement différent du nôtre, mais pas tant que ça, en fait ! C’est une chose que j’ai remarquée dans les registres les plus anciens en Wallonie : ils sont souvent rédigés en français. Ce n’est que plus tard qu’on passe au latin.

Surprenant, non ?

Image d’en-tête : Famille de bohémiens de Baerenthal (Moselle et Bas Rhin), détail, Banque d’images, biusante.parisdescartes.fr

8 réflexions au sujet de “E comme… Égyptienne vagabonde – un acte insolite”

    1. Bonsoir. Je pense que j’avais consulté cette page, justement, en recherchant des informations au sujet d’éventuels actes sur des Égyptiens/Bohémiens. Jusqu’à ce jour, je n’ai trouvé qu’un seul acte de ce genre. En revanche, j’ai fini par découvrir un lien entre la région de Baulers et le Duché de Juliers – mais c’est encore à creuser…

      J'aime

Pour laisser une trace, c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s